Je pars vivre en Grèce !


blablabla

« Je suis …Elise. Lyonnaise, voyageuse curieuse plutôt planeuse. J’ai eu l’idée du blog Let’s travel in Greece simplement pour t’inviter à te promener dans ce pays que j’aime tant et te raconter des histoires. Il y a 10 ans je suis tombée amoureuse de la Grèce …blablaba »

→ C’est le texte si tu cliques dans contact, il date d’octobre 2016.

What the fuck?

Depuis il se passe pleins de choses. J’avoue que j’ai même un peu de mal à suivre et j’ai envie de t’apporter des précisions sur le avant/pendant/après.

Cette idée a germée dans mon esprit quand j’ai répondu à un article/interview (→ sur le site des Voyageurs Culottés) dans lequel je me suis un peu livrée sur ce que je vis en Grèce. Et je me suis aperçue que je ne t’en parlais jamais vraiment. Alors que c’est quand même le principe d’un blog.

Donc en gros (si tu as la flemme de lire l’article) je raconte pourquoi je suis tombé sous le charme de la Grèce. Saches aussi que j’ai travaillé un peu sur Athènes en hiver 2016 et habité là-bas. Je suis revenue en France l’été dernier pour quitter mon boulot, celui qui partageait ma vie et vendu la maison. Depuis j’habite entre Athènes et Lyon. Et c’est drôle parce que je n’ai encore jamais parlé d’Athènes. Ni de Lyon.

Qui l’eut cru ?

Cet été je l’ai passé sur Paros a travailler sur l’activité professionnelle que je voulais développer en freelance. Je me suis lancé ! et je crois que ça fonctionne. Je suis en confiance 🙂

Alors je suis rentré en France, je me suis fait livrer un lot de cartons et je range à nouveau le peu d’effets personnels que je possède. Je pars vivre en Grèce. Je mets tout en box et je m’en vais. Mais je ne fais pas ma maligne  car, comme dirait Josiane : « j’y vais mais j’ai peur ». Et puis c’est loin.

Greece Parano

Mon meilleur ami m’a proposé son aide et au final je suis en train de préparer un road trip et quelques affaires qui partiront avec nous en voiture jusqu’à Athènes. Je suis contente ! impatiente, stressée, anxieuse ! C’est tout un mélange de sentiments, car quand même, la démarche de s’expatrier loin n’est pas simple et car, quand même, mon pote est vite fatigant et le voyage est long jusqu’à Athènes.

Là-bas j’habite un petit meublé vintage dans un quartier tranquille et d’ici quelques jours je vais enfin pouvoir poser mon vinaigrier. Oui ! mon vinaigrier. Je t’expliquerai. Mais enfin, je pars vivre en Grèce !

Strangers in the athenian night 

En tout les cas un onglet « expatriation » (ou un truc du style) va faire son arrivée sur le blog et je te donnerai plus de détails sur ce que je vis là-bas. J’avais déjà essayé en te parlant des us et coutumes mais je patauge dans mon texte. Je pense qu’il faut que je me livre plus pour que ça ai du sens. Mais dis le moi si je me trompe.

What the fuck number two

Si tu me connais personnellement tu sais que je ne partage pas ma vie sur mon Facebook alors tu dois trouver que de faire ça sur mon blog est vraiment étrange. A mon sens la démarche est différente.  Si tu viens ici c’est que tu veux du détail sur la Grèce ou ce que je vis, alors tu en trouveras.

Au pire tu t’ennuies 5 minutes. Au mieux tu reviens une prochaine fois parce que tu trouves ça intéressant 😉

En finalité

De l’action, de l’aventure, de la charade ! Des histoires passionnantes :D. Et en finalité oui, je pars vivre en Grèce !!

Si tu as un commentaire sur la tournure que prend le blog, n’hésite pas à laisser un message. Et si tu penses qu’il peut intéresser ta communauté je compte sur toi pour partager cet article sur ta page Facebook.

Belle journée à toi ! 

 

Naoussa

Sur une des plages de Naoussa, à Paros