Un village dans les collines de Paros


Et une bonne protection

 

Lefkes fût pendant longtemps la première capitale de Paros.

Au départ on vient s’installer dans la sécurité des collines pour échapper aux pirates. A cette époque le village est plus peuplé et ça se bouscule dans les escaliers. Aujourd’hui c’est un bourg tranquille composé d’un peu plus de 500 habitants. Toujours perché à 200 mètres d’altitude au sommet de la colline, c’est un écrin verdoyant avec une belle forêt de pins. Lefkes est le départ d’un ancien sentier qui mène à la mer. Je t’en parle dans → A pied sur la route byzantine.

 

Paros Lefkes

Ici c’est une partie de Lefkes. J’ai pris cette photo depuis l’entrée du village. A l’horizon tu aperçois la baie de Molos  et l’île de Naxos, qui n’est pas si éloignée que ça.

 

Nikos, mon fidèle destrier

 

En ce qui me concerne ce matin j’ai loué un scoot que j’ai décidé d’appeler Nikos (comme 75% de la population masculine)  et quitté Parikia pour me promener un peu aux alentours. Sur la route l’ambiance se modifie subtilement à mesure que je parcours la colline à l’approche de Lefkes. L’air se réchauffe et l’odeur des pins s’amplifient, le chant des grillons aussi. J’apprécie également les effluves de sauge (on ne peut pas en dire autant de celui qui est derrière mon pot d’échappement malheureusement). 

Je gare mon scooter sur l’un des parkings publics situé à l’entrée du village là où il y a une place avec de grands arbres et une jolie vue sur la baie de Molos. J’adore ce petit village tranquille typiquement cycladique. Comme beaucoup de villes anciennes les ruelles pavées sont trop petites pour les voitures, qui y sont interdites. 

 

 

Lefkes Paros

Paros Lefkes

Paros Lefkes

Lefkes Paros

 

 

Lefkes, comme une pause dans le temps

 

Le village est composé d’un dédale de ruelles pavées ponctuées par des placettes et des escaliers. Il y a des bougainvilliers, des touffes de fleurs qui poussent spontanément un peu partout. Ici c’est comme si la Nature avait plus de droits. Je pense que les habitants sont forcément plus tournés vers la Terre que la Mer.

Se promener dans Lefkes c’est prendre le temps de regarder autour de toi les façades biscornues et les murs épais, les marches usées et les portes anciennes… Et contempler les bâtiments c’est s’apercevoir que plusieurs époques se rencontrent : style cycladique, vénitien, néo-classique. Le bourg est en très bon état. Peu de maisons sont laissées à l’abandon car on entretien, on rénove ou on transforme en échoppes et ateliers d’art.    

Se promener dans Lefkes c’est aussi partir à la recherche de la grosse église qui domine le village. L’Agia Triada (Sainte Trinité) Et accepter l’idée de te perdre. Parce qu’à Lefkes il n’est pas rare de perdre son chemin (ou plutôt son escalier) mais ne me demande pas pourquoi.

 

 

Lefkes Paros

Lefkes Paros

Lefkes Paros

Lefkes Paros

Paros Lefkes

 

L’Eglise Sainte Trinité

 

En 1830 la Grèce acquiert son indépendance, commence la construction de l’Agia Triada.

Impossible de louper cette église énorme qui domine la place principale. Imposante et éclatante, toute propre dans son marbre de Paros. En plus aujourd’hui on a de la chance car elle vient tout juste d’être rénovée. Moi j’ai vu pendant des années les échaffaudages cacher une façade ou un beffroi.

Face à son entrée majestueuse se trouve une grande place et la terrasse d’un petit caféneion très sympa dans lequel je prends un jus d’orange pressé. Je me dis que la place est entourée de petites maisons qui n’auraient jamais pensé se retrouver aux pieds d’une église aussi énorme des siècles plus tard. 

 

 

Paros Lefkes

 

Lefkes Paros

Lefkes Paros

 

Paros Lefkes

 

 

La Maison de la Littérature 

 

Dans Lefkes se trouve un ancien hôtel qui est désormais un lieu d’hébergement permanent pour auteurs et traducteurs d’œuvres littéraires.

La « Maison de la Littérature » est née d’une collaboration entre la Commune de Paros et le Centre de Tradution, Littérature, Sciences Humaines. Dans cette maison sont mis à disposition des chambres et des ordinateurs pour travailler. Alors, si tu as un projet d’écriture et que tu recherches un lieu tranquille au soleil dans une ambiance coworking, c’est → Maison de la Littérature.

 

Let’s go to the beach

 

Se promener dans Lefkes c’est sympa, mais il fait chaud et j’ai bien envie de retourner à proximité de la mer. Je pourrais emprunter un chemin de quelques kilomètres à pied pour rejoindre le village de Prodromos puis Piso Livadi ou Drios mais franchement, je préfère remonter sur Nikos qui ne démarre jamais et retrouver la mer.

Quelques coups de kick plus tard et j’arrive sur une plage que j’adore et dont je ne me souviens jamais du nom 😀 Plutôt calme avec une belle vue sur la baie de Molos. J’adore cet endroit encore sauvage. 

 

Paros Lefkes

Paros Lefkes

 

On arrive au terme de cette promenade, j’espère que tu as trouvé un intérêt à me lire. Si tu as des questions n’hésite pas à me contacter. Et si tu penses que ça peut-être une bonne idée, partages ! aimes ! et va voir mes autres réseaux sociaux 😀

 

 


A propos Elise

Je suis une amoureuse de la Grèce depuis une dizaine d'années. J'ai l'occasion d'aller plusieurs fois par an dans les Cyclades, Petites Cyclades et Saroniques et depuis un an je passe plus de temps sur Athènes que sur Lyon. Donc je pense que l'avenir de ce Travel blog est de de venir un Expat blog ;)

Commentaire

Tu as envie de commenter cet article ?

avatar
wpDiscuz