Monemvasia, sud du Péloponnèse


Monemvasia est juste un village médiéval situé dans le sud du Péloponnèse. Juste un village ? Oh mon Dieu ! J’ai osé ? Pardon…Ce village est magnifique.

 

Un village médiéval perché sur son rocher

 

Située sur un rocher fortifié, Monemvasia est difficilement visible depuis la mer. J’ai la chance d’arriver en bateau et c’est au détour de l’énorme bloc surmonté d’une église que j’aperçois les premières fortifications.

J’ai une chance incroyable de bénéficier de cette vue, car peu de ferries empruntent cette voie. Je suis très excitée à l’idée de visiter ce lieu chargé d’histoire. D’autant que le soleil d’avril est au rendez-vous.

A première vue, l’harmonie est parfaite avec les façades des maisons qui possèdent la même couleur ocre que la roche sur laquelle elles ont été construites. L’ancien village de Monemvasia est entouré de remparts qui bordent la falaise. Au sommet, un deuxième étage comprend les bâtiments royaux en piteux état aujourd’hui.

Je ne peux m’empêcher de penser aux invasions dont le village à été victime. Construite au VIème siècle, cette ville en a vu un grand nombre.

En Grèce, la tradition est de récupérer les pierres pour reconstruire, un peu plus loin, un village plus moderne qui bénéficie de toutes les infrastructures. Je me demande comment ce village a réussi à survivre avec le temps. Certainement des visiteurs étrangers ont-il perçus tout le potentiel de ces vielles pierres et s’y sont arrêtés pour créer les premiers hôtels qui nous permettent aujourd’hui de profiter de la beauté de ce site médiéval.

 

Monemvasia - Letstravelingreece.com

Depuis la mer, rien ne laisse supposer qu’un village fortifié se situe sur le rocher

Monemvasia | letstravelingreece

Au loin, la nouvelle Monemvasia s'étale sur la colline d'en face. Nous accostons dans une petite marina tranquille à l'eau turquoise translucide. Le village récent possèdent des maisons blanches dans le style 80s. Mais, mon but ultime, est l'ancien village, évidemment.  Depuis le port un "pont-route" rejoint l'ancien village. Un bus passe toutes les 30 mn mais je n'écoute que mon courage et je décide de marcher. En avril la chaleur n'est pas accablante. 20 minutes me suffisent pour rejoindre l'ancienne ville. A l'enrée le panorama est magnifique. A l'horizon s'étale une mer bleue et étincelante sous un soleil d'avril. Je parcours un dédale de ruelle en pierres polies par les nombreux passages. Murs épais, façades ocres aux murs biscornus, escaliers sinueux. Je suis sous le charme. Plus qu'un discours... voici une mutlitude de photos. Connais-tu Monemvasia ? As-tu l'occasion de venir te promener de ce côté du Péloponèse ? Je suis impatiente d'avoir ton avis.

Monemvasia - Letstravelingreece.com

 

Géfyra, marina à l’eau translucide

 

En face sur le continent, la nouvelle ville s’étale sur la colline. Il s’agit du quartier de Géfyra qui possède toutes les infrastructures touristiques modernes.

Nous accostons aux alentours de 11:00 dans une petite marina tranquille à l’eau turquoise translucide.

En face du quai j’aperçois la digue qui permet de rejoindre le Kastro sur son rocher. Un bus passe toutes les trente minutes et dépose les visiteurs en face de la porte principale, mais je n’écoute que mon courage et j’entreprends de marcher. Vingt minutes me suffiront pour le rejoindre.

 

Au loin, la nouvelle Monemvasia s'étale sur la colline d'en face. Nous accostons dans une petite marina tranquille à l'eau turquoise translucide. Le village récent possèdent des maisons blanches dans le style 80s. Mais, mon but ultime, est l'ancien village, évidemment.  Depuis le port un "pont-route" rejoint l'ancien village. Un bus passe toutes les 30 mn mais je n'écoute que mon courage et je décide de marcher. En avril la chaleur n'est pas accablante. 20 minutes me suffisent pour rejoindre l'ancienne ville. A l'enrée le panorama est magnifique. A l'horizon s'étale une mer bleue et étincelante sous un soleil d'avril. Je parcours un dédale de ruelle en pierres polies par les nombreux passages. Murs épais, façades ocres aux murs biscornus, escaliers sinueux. Je suis sous le charme. Plus qu'un discours... voici une mutlitude de photos. Connais-tu Monemvasia ? As-tu l'occasion de venir te promener de ce côté du Péloponèse ? Je suis impatiente d'avoir ton avis.

 

Monemvasia | Letstravelingreece.com

La marina de Géfyra avec son eau translucide

 

Au loin, la nouvelle Monemvasia s'étale sur la colline d'en face. Nous accostons dans une petite marina tranquille à l'eau turquoise translucide. Le village récent possèdent des maisons blanches dans le style 80s. Mais, mon but ultime, est l'ancien village, évidemment.  Depuis le port un "pont-route" rejoint l'ancien village. Un bus passe toutes les 30 mn mais je n'écoute que mon courage et je décide de marcher. En avril la chaleur n'est pas accablante. 20 minutes me suffisent pour rejoindre l'ancienne ville. A l'enrée le panorama est magnifique. A l'horizon s'étale une mer bleue et étincelante sous un soleil d'avril. Je parcours un dédale de ruelle en pierres polies par les nombreux passages. Murs épais, façades ocres aux murs biscornus, escaliers sinueux. Je suis sous le charme. Plus qu'un discours... voici une mutlitude de photos. Connais-tu Monemvasia ? As-tu l'occasion de venir te promener de ce côté du Péloponèse ? Je suis impatiente d'avoir ton avis.

Une digue fait le lien entre Géfyra et le Kastro sur son rocher

 

L’arche du Kastro est épaisse. Une fois passée, s’offre à la vue un dédale de ruelles et d’escaliers sinueux pavés de pierres, polis par les nombreux passages. En prenant de la hauteur au- dessus des toits c’est un panorama sur l’horizon et la mer bleue étincelante.

De part et d’autre de l’artère principale, des magasins proposent des étales de bijoux et de souvenirs. Des tavernes et cafés sont installés dans la rue mais possèdent aussi de jolies terrasses face à la mer.

Contrairement à beaucoup d’endroits en Grèce, ce ne sont pas les mules qui font office de porteurs, mais des hommes haletants qui poussent des chariots de bagages et autres marchandises.

Complètement sous le charme de cette atmosphère médiévale, j’opte pour des venelles abandonnées, afin de me retrouver, comme à mon habitude, dans la solitude de ma promenade.

Mais plus qu’un discours voici quelque photos.

 

Monemvasia | Letstravelingreece.com

Au dessus des toits, l’horizon étincelant

Monemvasia | Letstravelingreece.com

Monemvasia | Letstravelingreece.com

Monemvasia | Letstravelingreece.com

Un homme et son chariot de marchandises

Monemvasia | Letstravelingreece.com

Monemvasia | Letstravelingreece.com

Monemvasia | Letstravelingreece.com

Monemvasia | Letstravelingreece.com

Monemvasia | Letstravelingreece.com

Monemvasia | Letstravelingreece.com

Végétation printanière

Monemvasia | Letstravelingreece.com

Sur le chemin qui mène au phare

Monemvasia | Letstravelingreece.com

Monemvasia | Letstravelingreece.com

Monemvasia | Letstravelingreece.com

 

Voilà un court résumé de ma promenade printanière dans l’ancien Monemvasia, un village de toute beauté dans lequel j’ai flâné quelques heures. Avril est vraiment une belle saison pour profiter de ces lieux pleins de charme. 

Je n’ai pas eu le courage de parcourir les escaliers qui mènent au sommet, là où résidait les royaux sujets. Je me garde ça pour une prochaine aventure.

Et toi ? Connais-tu Monemvasia ? As-tu l’occasion de venir te promener de ce côté du Péloponnèse ? Peut-être même as-tu gravis le second niveau et profité de la vue magnifique ?

Je suis impatiente d’avoir ton avis !