Jolie petite capitale de Paros


 

Aujourd’hui je t’emmène faire un tour du côté de Parikia, la capitale de l’île de Paros et son port le plus important. Il s’agit d’une jolie petite ville médiévale typiquement cycladique qui possède une ancienne forteresse, une magnifique basilique, des églises orthodoxes en veux-tu en voilà et de jolies plages.

Pour te dire, c’est la première île grecque que j’ai visitée il y a huit ans et suite à cette semaine que je suis radicalement tombée amoureuse des Cyclades. Je parle de radicalisme parce que par la suite j’en avais besoin, comme une respiration, comme une drogue, une idée fixe. Je me suis arrêtée de voyager dans d’autres pays pour uniquement retrouver Paros que j’aimais tant. Par la suite j’ai eue envie de découvrir d’autres îles, d’autres Archipels mais mon premier coup de coeur c’était Paros et c’est par ailleurs toujours l’une de mes îles préférée.  A mon sens, elle est complète et il y en a pour tous les goûts !

 

Parikia

Parikia

 

A l’arrivée au port de Paros → le soulagement !

 

Si tu optes pour rejoindre Paros en ferry, lorsque tu accostes à Parikia « normalement » ton premier sentiment c’est la Joie avec un grand J ! Il faut compter entre 3 et 4 heures et demie de navigation et même s’il y a des trajets plus longs pour rejoindre d’autres îles, c’est déjà pas mal. En revanche, si tu optes pour l’avion depuis Athènes c’est seulement 40mn de vol.

Sur le port,  le moulin à vent emblématique de Parikia attire l’attention. Rénové depuis peu il est occupé par l’office du tourisme donc n’hésite pas à t’arrêter pour prendre des informations. Ta promenade pour la ville ancienne peut commencer ici, juste en face de toi. Si tu choisis de longer le port tu arriveras soit du côté de la plage de Livadia, la plage principale, soit du côté des tavernes, bars avec une toute petite plage dont je ne me souviens plus du nom qui n’est pas très intéressante, mais qui a le mérite d’exister.

 

 

Parikia

Moulin à vent à l’arrivée sur le port de Parikia

 

 

Parikia, un dédale de ruelles pavées

 

Parikia est une ville médiévale formée par un dédale de ruelles pavées qui serpentent entre des maisons blanches typiquement cycladiques. Si tu es comme moi, à savoir « un peu » contemplative(f) et que tu passes des heures à errer sans but dans les ruelles, tu remarqueras qu’il y a quand même quelques grosses maisons néo-classique dans la rue principale.

Parikia est une ville dans laquelle tu trouves quasiment tous les commerces dont tu as besoin : déco, bijoux, restaurants, vêtements, matériel pour ta Gorpo, bref ! Parikia est pleine de ressources. Les commerces sont ouverts de 10:30 jusqu’à 23:00 avec une pause sieste de 14:00 à 16:30 alors ne soit pas étonné si la ville te semble endormie dans l’après-midi parce que … c’est bien le cas, en Grèce on déjeune entre 14:00 et 16:00. 

A Parikia tu peux vivre deux ambiances : l’atmosphère de la ville ancienne, plus authentique, ou celle le long du port qui est plus touristique. Dans les deux cas c’est une ville agréable. Personnellement j’adore flâner dans les ruelles, contempler, me perdre et comme il n’y a aucune insécurité, j’avoue même que j’attends la nuit tombée pour me promener dans les petites rues quelques fois mal éclairées. Une histoire de challenge ! 😉 J’ai beau connaitre par coeur j’arrive encore à trouver des églises et de jolies maisons que je n’avais pas encore remarqué.  

 

Parikia

Parikia

Parikia

 

 

L’ancienne forteresse de Parikia

 

A l’antiquité, sur la colline de la ville qui fait face à la baie était bâti un temple voué à la déesse Athéna, il semble que tu puisses apercevoir quelques ruines de ce sanctuaire, mais je t’avoues que je ne sais pas trop où. Par la suite d’autres peuples ont eu l’idée d’investir ce lieu particulièrement animé d’une bonne énergie, sans aucun doute les anciens savaient trouver les coins sympa ! C’est ici qu’en 1260 débute la construction de la forteresse de Parikia. Elle permet de défendre la ville des attaques de pirates et autres ennemis plutôt invasifs. Et parce que rien ne se perd et que tout se récupère, le mur d’enceinte du château est constitué d’éléments architecturaux qui appartenaient à des sites plus anciens. Alors, lorsque tu arrives à cet endroit de la ville tu peux être assez circonspect devant le mur de l’enceinte qui ressemble à un patchwork minéral. Les anciennes colonnes qui ont été utilisées à l’horizontale font plutôt penser à des pierres de meules. En fait il faut vraiment se perdre et contempler les bâtiments autour pour t’apercevoir que le chateau est encore debout avec sa cour, ses églises et chapelles, ses arches, ses piliers et toutes ses petites maisons. A une période, les villageois les plus pauvres ont élus domicile dans ce mur logeant ainsi dans des mini maisons d’une pièce. Dorénavant c’est ici que se situent des cafés et bars lounge plutôt hype avec de belles terrasses qui offrent une vue sur la baie  de Parikia. Cette place se monnaie relativement cher avec des cocktails à 10€. Cependant, rien ne t’empêche de profiter tout simplement de l’emplacement de l’Eglise Constantin, l’une des plus belles de la mer Egée. Ne t’attends pas à de grands moments de solitude pour profiter du spectacle du soleil couchant car même si ça n’atteint  pas la foule de Santorin il y a quand même du monde.  Cet endroit est l’un de mes préférés 🙂 

 

Parikia 

Parikia

Parikia

 

 

Un nombre incroyable d’églises orthodoxes

 

Les églises orthodoxes dans Parikia ce n’est pas ce qui manque ! Certaines sont côte à côte ou se font face et ne sont reconnaissables que par une porte surmontée d’un linteau de pierre gravé. Alors si tu veux t’amuser à recenser toutes les chapelles il va falloir t’accrocher ! Moi j’adore me promener et les chercher. Lorsque les portes sont ouvertes, n’hésites pas à regarder à l’intérieur, car les églises orthodoxes sont vivantes, pleines d’icônes et sentent bon l’encens. Certaines sont même ouvertes la nuit. Contrairement à nos églises je les trouve plus vivantes, mais en même temps le pays n’est pas laïque et la religion a toujours une place importante.

 Je ne suis pas « religieuse » mais je t’avoue que j’aime beaucoup les lieux de cultes et que du coup trouver les églises c’est souvent mon but lorsque j’arrive quelque part. D’ailleurs ça me donne envie de t’énumérer celles que je préfère dans Parikia !

 

Basilique de la Panaghia Katapoliani 

Il y a bien sûr la basilique de la Panaghia Katapoliani que tu peux difficilement louper à l’entrée Est de Parikia. C’est le plus grand et le plus ancien sanctuaire paléochrétien des Cyclades. La basilique a été fondée au IVe siècle, à fait l’objet de beaucoup de modifications, mais c’est en 1960 qu’elle est rénovée dans son esprit originel.  La cour intérieure est très belle avec son jardin et ses tombes anciennes. Elle habrite un musée byzantin dans lequel tu apercevras des icônes rares qui datent du 17ème et du 18ème siècle, des articles ecclésiastiques et des objets précieux de l’histoire post-Byzantine de Paros. La basilique est composée de plusieurs églises construites à des époques différentes et à mon sens, elle vaut vraiment le coup d’oeil ! 

Parikia

Entrée de la basilique

Paros

 

 

Saint Constantin

Celle dont je t’ai parlé plus tôt, construite dans la forteresse et qui fait face à la baie est Saint Constantin. Elle est très belle avec en façade sa croix type azulejos portugais et son vestibule avec ses trois colonnes et ses quatre arches. C’est ici, sur le mur de l’enceinte, que tu dois profiter du coucher de soleil. L’église est aussi accessible depuis des escaliers à partir de la promenade située en amont du port. 

 

Parikia
Paros

 

Sainte Anne

Cette petite chapelle voûtée est attenante au château, construite à partir de fragments de marbres provenant des anciens sanctuaires et recouverte de chaux. J’aime beaucoup son aspect cabossé et son petit « jardin » attenant. Il est difficile de voir le toit de cette petite chapelle avec l’agrume qui prend une grosse place sur le parvis.  Enfin je crois que c’est Saint Anne ! ça n’est pas toujours facile de connaitre leur nom.
 

Paros

 

Eglise catholique

A proximité de la basilique se trouve une église catholique, ce qui est plutôt rare en Grèce. Cachée dans une ruelle elle semble être abandonnée mais pas du tout. Plusieurs fois je suis passée devant et systématiquement elle était fermée, mais un jour j’ai cru halluciner lorsque j’ai aperçu la porte ouverte sur un jardin. Elle a été fondé en 1680 par des frères franciscains capucins. L’archevêché catholique de Naxos assure encore son entretien aujourd’hui.

Parikia

Paros

 

Saint Nicolas

Sur le port de Paros se trouve une place qui accueille un petit marché. Sur cette place une jolie église très visitée et très souvent ouverte. Il s’agit de l’Eglise Saint Nicolas le Saint patron des marins et des voyageurs, voilà pourquoi elle est autant visitée encore aujourd’hui.

 

Parikia
 
 

 

Plages

La plage principale, Livadia, est une plage de sable située près de la route malgré cela elle est plutôt sympa mais il faut quand même faire attention à ton entrée dans l’eau car à certains endroits il y a des rochers, et qui dit rochers dit… oursins. Généralement les transats ne sont pas payants, on te demandera simplement de payer une conso, mais les temps changent. Sur la plage tu trouveras aussi de quoi te restaurer quasiment les pieds dans l’eau comme à l’Ephessus par exemple.

 

Parikia

 

La plage de Krios est une plage de sable et de galets qui fait face à Parikia. Habituellement le camping situé à l’entrée de la plage met à disposition des transats, parasols et jeux d’eau gratuitement mais par contre cette année je ne sais pas si c’est par ce que nous sommes début juin et que tout n’est pas encore opérationnel ou si ce n’est plus le même propriétaire mais la plage est plutôt vide pour le moment.  Et puis sinon il y en a d’autres à proximité de Parikia, à toi de les trouver ! 🙂 

 

Parikia

 

Pour plus d’info sur Parikia → C’est par ici !

 

Quelques conseils à Parikia

 

Où pendre un café ?
Le Kakao offre une belle terrasse avec vue sur la mer et le coucher de soleil, c’est mon spot parce que j’adore la vue et la déco et que j’ai à chaque fois juste envie de me jeter sur le sofa mais tu trouveras plein d’autres endroits lors de tes promenades.

 

Parikia

 

Où manger ?
Trata est une taverne de poisson située sur le port et qui est absolument succulente ! Comme c’est une taverne tu peux aussi y manger des mezze et généralement la patronne t’offre un dessert qui est juste à tomber par terre si tu aimes la pâte filo, le miel et la canelle, servi tiède mmmm un vrai régal !

Ephessus est une taverne située sur la plage de Livadia, la nourriture est plutôt bonne mais en fait je t’avoue que j’apprécie surtout l’endroit pour l’emplacement, les pieds dans le sable. Pour info tous les dimanches soir c’est ambiance grecque garantie avec musique traditionnelle en live.

Parikia

Parikia

 

Où dormir ?
En fonction de tes attentes tu trouveras facilement quelque chose sur booking.com ou autre. Tout ce que je peux te conseiller c’est de ne pas quitter le périmètre autour du port et de la plage de Livadia et ainsi de rester proche du centre historique de Parikia. Dernièrement j’ai testé Panos Studios à 5 minutes du centre, un peu éloigné mais moi j’aime marcher et j’aime le calme et puis il y avait un joli petit balcon entouré d’oliviers et une belle déco ! (je ne parle pas des serviettes hein !)

 

Parikia

 

60 secondes de promenade dans Parikia