Soirée dans la Hora d’Astypalea


Astypalea by night

Ce soir je me promène tranquillement dans Astypalea en profitant du coucher du soleil. Nous sommes mi septembre et il y a peu de monde dans les rues hormis les locaux et quelques touristes égarés, comme moi.

 Les tavernes très occupées pendant la pleine saison sont quasi vides. Je crois savoir que la fin de la saison annonce aussi, pour les habitants de l’île, une période de repos bien méritée. En septembre les moulins à l’entrée du village sont fermés mais même s’ils n’ont plus leur activité de départ ils sont désormais Office de tourisme, Bibliothèque internationale (à l’initiative de Stella, professeur à Astypalea) et lieu d’exposition pour les événements qui ont lieu durant l’été et c’est sympa quand il y a de l’animation. Je verrais ça la prochaine fois !

Le vent souffle fort mais il ne fait pas froid, c’est une belle soirée en perspective. J’apprend qu’en France il y a un avis de tempête sur une bonne partie du pays alors je suis plutôt contente d’être toujours sur Astypalea. C’est l’une de mes dernières soirées sur l’île, je n’ai rien prévu de particulier, je suis un peu nostalgique. Le soleil se couche peu à peu et c’est une jolie couleur orangée qui se décline sur les montagnes en face de la Chora. Je prend le temps de discuter un moment avec Maria qui possède un petit magasin de bijoux et accessoires fait main dans la rue principale.

 

Lumière nocturne sur l'église

Lumière nocturne sur l’église

 

Taverne éclairée

Taverne éclairée

 

Coucher de soleil sur la chora

Coucher de soleil à l’entrée d’Astypalea

 

Le « Café Notos »

Il y a  un super café qui fait l’angle de la rue, plein de locaux avec des photos et de la musique traditionnelle mais je n’ai pas osé une seule fois prendre des photos à l’intérieur. Je m’arrête plus souvent au café Notos. Je l’aime beaucoup, ce n’est pas un endroit traditionnel, je veux dire que l’ambiance un peu plus « touristique » mais je me sens bien lorsque je suis assise sur une des banquettes dehors et le fils de la patronne passe de la musique sympa. La propriétaire est gentille, elle m’a vu toute la semaine et sait que j’ai vais siroter tranquillement mes cappuccino en écrivant dans mon journal. Elle s’arrête souvent à ma table pour discuter, faut dire qu’une fille en vacances toute seule ça n’est pas habituel du coup elle est plutôt curieuse et passe du temps avec moi. Elle m’apprend à compter en grec et je lui apprends en anglais 😉

 

Cappuccino au Café Nostro

Cappuccino au Café Nostro

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *