Astypalea et son improbable Vatses beach


Ce matin une tasse de thé dans la main tranquillement installée sur le balcon je m’aperçois j’ai oublié de visiter la partie de l’île en face de moi.

Je me rend au vieux port au bas d’Astypalea pour louer une petite voiture et visiter la partie de l’île en face de mon balcon. De la vieille ville il est beaucoup plus simple d’emprunter les escaliers qui mènent au port même si le réflexe est de prendre la route principale, la plus visible, mais qui est beaucoup plus compliquée à pieds à cause du dénivelé. Après mon aventure de la veille je ne suis pas allé chez le même loueur, trop honte d’avoir pourri sa voiture et de l’avoir ramené toute poussiéreuse à l’intérieur. Ce nouveau loueur, lui, me prévient de ne surtout pas ouvrir les fenêtres,  je n’ai certainement pas été la seule à avoir eu cette bonne idée !

 

Astypalea possède 3 ports. Voici le plus ancien, située sous la Chora. Sympathique descente d'escalier pour rejoindre les quais à partir de la vielle ville

Le vieux port d’Astypalea

 

Vatses, comme un petit bout de paradis

 

 

Je démarre la petite voiture et j’allume le poste. C’est sur du disco que j’entame cette promenade. Le temps est magnifique, les couleurs sont éclatantes et de ce côté la vue de la Hora est vraiment belle. Je suis trop heureuse ! Je file à travers les routes rocheuses (la voiture n’est pas super contente), soulève de la poussière, surmonte des rochers, croise des chèvres (toujours sorties de nulle part).

Je parcours la route sinueuse qui m’emmène dans la montagne. Au détour d’un chemin que je pense impraticable je remarque un écriteau « Vatses Beach » et là j’hallucine pendant quelques minutes. Puisque je m’enfonce dans la montagne comment est il possible de trouver une plage au bout de cette route ? (bon en réfléchissant 5 mn évidemment…). Au bout d’un moment j’ai comme une hallucination sur ce que je pense voir au bout de ce chemin mais en me rapprochant j’en ai la confirmation : c’est bien une plage que j’aperçois au loin.

Une  plage pas très grande, intime, qui donne l’impression d’être sur une autre île. Elle est entourée de rochers avec une belle vue sur une mer plutôt agitée.   Sur cette plage se trouve une « cantina » bien agencée qui propose des salades, boissons, glaces, des parasols, des sunbeds et un patron sympa. Et hop petit jus d’orange frais pressé en attendant que le vent se calme un peu et je fini par squatter toute la journée sous mon parasol avec mon bouquin et ma musique 🙂

Le vent est plus présent sur cette partie de l’île mais il se calme dans l’après-midi.

 

Sur la route de Vetses

A travers la montagne

 

Vetses beach

Vatses beach

 

 

Cette improbable plage de Vetses « existe » depuis 5 ans à peine. Le propriétaire de la cantina m’explique qu’il a nettoyé et repensé cet endroit habité uniquement de chèvres, de bois flottés et de détritus ramenés par le courant. Et il en a fait un petit un havre de paix coupé de tout (oubliez le wifi !)

 

Vatses beach

Vatses beach

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *